Conférence nationale 2017 de Voies vers la prospérité – La place du Canada dans le monde: l’innovation dans la recherche, les politiques et les pratiques concernant l’immigration


16 – 17 novembre 2017
 Hôtel Hilton, Toronto

 

Aperçu
Alors que nous approchons de la fin de l’année durant laquelle nous avons célébré les 150+ ans du Canada, il s’agit d’un moment opportun pour réfléchir aux innovations canadiennes actuelles concernant la recherche, les politiques et les pratiques en matière d’immigration et pour se tourner vers l’avenir pour voir comment nous pourrions continuer à démontrer notre leadership dans ce domaine. Quels sont les aspects positifs des politiques et pratiques d’immigration du Canada, qu’est-ce qui pourrait être amélioré? Quels sont nos besoins de recherche dans ces domaines? Comment est-ce que les décideurs politiques, les intervenants et les chercheurs peuvent travailler ensemble afin d’exploiter notre plein potentiel de créativité, rigueur et passion? Nous vous invitons à réfléchir sur cela et sur d’autres questions alors que nous discutons de ce que nous savons sur les politiques, pratiques et recherches en immigration au Canada et que nous planifions l’avenir.

 

Jeudi 16 novembre 2017

8h30 à 9h30

Bienvenue et discours d’ouverture

  • Présidentes de la Conférence : Victoria Esses et Jean McRae, coprésidentes Voies vers la prospérité
  • Stacey LaForme, Chef de la Première Nation des Mississaugas de New Credit
  • Robert Oliphant, président, Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration de la Chambre des Communes

Stacey LaForme est le Chef élu de la Première Nation des Mississaugas de New Credit (PNMNC). Il est né et a grandi au sein de la PNMNC et il est au service de sa communauté depuis plus de 15 ans, ayant été élu au conseil en 1999. Chef LaForme s’est engagé à augmenter l’implication et la communication entre le Conseil élu et les membres vivant sur et en dehors de la réserve. Il est très actif partout sur le territoire traditionnel de la PNMNC, qui couvre 3,9 millions d’acres dans le Sud de l’Ontario, non seulement comme Chef, mais aussi comme poète et conteur reconnu. Son dévouement envers la terre, l’histoire, la langue et la culture des Mississaugas de la Première Nation de New Credit permet à sa Première Nation d’avancer vers un avenir prospère.

Robert Oliphant, député, est le président du Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration de la Chambre des Communes. Il a été élu pour la première fois à la Chambre des Communes lors des élections générales de 2008 pour représenter la circonscription de Don Valley Ouest, et il a siégé jusqu’en 2011. Il a été réélu en 2015 pour représenter les gens de Don Valley Ouest. M. Oliphant a occupé plusieurs postes dans le secteur privé, le gouvernement, l’église et la communauté. Avant son élection, Rob travaillait comme comptable dans l’industrie de l’acier; et il a aussi été conseiller principal au Bureau du Premier Ministre de l’Ontario. Pasteur ordonné, il a occupé des
fonctions importantes au sein de l’Église Unie du Canada.

 

9h30 à 11h00

Plénière : Tisser des liens entre les communautés autochtones et immigrantes

Présidente : Debbie Douglas, Directrice générale, Conseil ontarien des agences de services aux immigrants

Historiquement, peu d’efforts ont été réalisés pour rapprocher les communautés autochtones et immigrantes et promouvoir des relations harmonieuses entre ces groupes. Au lieu d’acquérir des connaissances sur l’histoire et la culture autochtones, les immigrants ont souvent été gardé dans l’ignorance ou mal informés à cause de la diffusion de stéréotypes. Cette séance porte sur les stratégies qui peuvent être mises en place pour remédier à cette situation et créer une compréhension mutuelle, y compris certaines pratiques prometteuses intéressantes qui
peuvent être utilisées dans plusieurs régions au pays pour tisser des liens entre les communautés autochtones et immigrantes.

  • Des relations authentiques et durables : un modèle à Vancouver (Téléchargez la présentation
    Kory Wilson, directrice générale, Initiatives et Partenariats autochtones, Institut de Technologie de Colombie-Britannique
  • Discours de persuasion coloniale: le concept de souveraineté comme limite à l’éducation à la réconciliation pour les nouveaux Canadiens (Téléchargez la présentation
    Kevin FitzMaurice, professeur agrégé, Département d’études autochtones, Université de Sudbury
  • Bâtir des ponts : promouvoir des relations harmonieuses entre les peuples autochtones et les nouveaux arrivants à Winnipeg (Téléchargez la présentation
    Abdikheir Ahmed, directeur, Partenariat Immigration Winnipeg, et Maria Morrison, coordinatrice, Comité citoyen sur l’équité de la Ville de Winnipeg
  • La citoyenneté et la Commission de vérité et réconciliation (Téléchargez la présentation)
    Alec Attfield, directeur général, direction générale de la citoyenneté, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada

 

11h30 à 13h00

Plénière : Le dialogue interculturel et la médiation pour vivre ensemble

Président : Stephan Reichhold, Directeur, Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes

La diversité des immigrants au Canada aujourd’hui et leurs relations entre eux et avec les communautés plus établies ont posé de nouveaux défis en termes de conflit potentiel et d’incompréhensions. En plus de soutenir des communautés accueillantes, nous devons maintenant répondre aux besoins de relations interculturelles au sein des communautés locales, des villes et des régions, rassembler les communautés et les individus pour un dialogue interculturel et une médiation pour éviter des situations conflictuelles potentielles. Cette séance propose des exemples de stratégies qui ont été utilisées de façon efficace pour promouvoir l’harmonie et le vivre ensemble dans la diversité.

  • Dialogue interculturel et règlement des conflits en Nouvelle-Écosse (Téléchargez la présentation)
    Stephen Law, coordinateur sensibilisation communautaire, Association des services aux immigrants de Nouvelle-Écosse
  • La recherche action médiation pour favoriser le Vivre ensemble : les leçons du projet Femmes et féminismes en Dialogue (Téléchargez la présentation
    Michèle Vatz Laaroussi, Professeure, École de travail social, Université de Sherbrooke
  • Stratégies créatives pour bâtir des ponts dans la compréhension et la coopération 
    Bayan Khatib, co-fondateur, Fondation canadienne syrienne
  • Enquête inclusive: les conversations communautaires à North Shore (Téléchargez la présentation)
    Alison Dudley, coordinatrice, Partenariat d’inclusion des immigrants de North Shore

 

Les présentations powerpoint des ateliers sont disponibles ici.

Vendredi 17 novembre 2017

8h30 à 9h30

Discours de l’orateur d’honneur : L’Honorable Lloyd Axworthy, Président du Conseil mondial pour les réfugiés

L’Honorable Lloyd Axworthy est le président du Conseil mondial pour les réfugiés – un groupe indépendant de chefs de file et innovateurs mondiaux visant à avancer de nouvelles solutions à la crise globale des réfugiés. L’Hon. Axworthy a occupé de nombreux postes dans plusieurs cabinets. Il a été en particulier le Ministre des Affaires étrangères et le Ministre de l’Emploi et de l’immigration. Il a également été président et vice-chancelier de l’Université de Winnipeg où il a contribué au développement des programmes d’études autochtones de l’université et a travaillé à augmenter l’accès à l’éducation pour les Autochtones et nouveaux arrivants au Canada. L’Hon. Axworthy a dédié sa vie – dans son travail, le monde académique, la politique, et la société civile – à souligner le rôle et à bâtir les Nations Unies comme moteur de la paix et à promouvoir le leadership et l’engagement du Canada au sein des Nations Unies. L’Hon. Axworthy a été fait Compagnon de l’Ordre du Canada. Il est également récipiendaire du Prix de l’Humanitaire de l’année du Manitoba par la Croix-Rouge canadienne et il s’est vu remettre la 30e Médaille Pearson pour la paix.

 

9h30 à 11h00

Plénière : Nouvelles stratégies pour déterminer l’efficacité des programmes d’établissement

Présidente : Yoko Yoshida, Professeure agrégée, Département de sociologie et d’anthropologie sociale, Université Dalhousie

Alors que le nombre d’immigrants au Canada continue d’augmenter, il devient encore plus important de s’assurer de la réussite de leur établissement et intégration à la société canadienne. Une variété de nouveaux programmes d’établissement et de programmes déjà bien établis sont offerts aux immigrants pour soutenir leur établissement et intégration, mais d’une certaine manière, les preuves empiriques concernant leur efficacité et l’identification basée sur des preuves des pratiques prometteuses manquent. Cette séance discutera des méthodes pour évaluer l’efficacité des programmes d’établissement et l’identification de pratiques prometteuses, y compris l’utilisation de bases de données préexistantes et de nouvelles stratégies pour récolter des données.

  • Innovations dans les recherches longitudinales canadiennes sur l’établissement des immigrants et réfugiés : le cadre de mesure du rendement concernant la réinstallation des réfugiés de l’Ontario (Téléchargez la présentation)
    Alex Lovell, analyste principal des politiques, Secrétariat de la réinstallation des réfugiés de l’Ontario, Ministère des Affaires civiques et de l’Immigration
  • “Renverser la vapeur” en ce qui concerne le déclin démographique et la main d’oeuvre: comment les Laboratoires d’innovation sociale introduisent une conception axée sur l’utilisateur, une pensée du système, et une expérience pour améliorer les résultats d’établissement, d’intégration et de rétention au Nouveau-Brunswick (Téléchargez la présentation
    Alex LeBlanc, co-directeur, Labo sur l’immigration économique du Nouveau-Brunswick
  • Parlons des résultats : renouveler notre approche de l’établissement et de l’intégration (Téléchargez la présentation
    Tracey Donaldson, directrice, direction générale des politiques d’établissement et d’intégration, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC)
  • En route pour déterminer les résultats de l’établissement … ou le fiasco 
    Kathy Sherrell, directrice associée, Société des services aux immigrants de la C.-B.

 

13h30 à 15h00

Plénière : Comprendre et répondre à l’anxiété du public concernant l’immigration

Président : Chérine Stevula, Project Coordinator, LIENS – Réseau de développement économique et d’employabilité (RDÉE) PEI

Bien que le Canada se définisse comme une nation d’immigrants et qu’on se dise fier de notre esprit d’ouverture à la diversité, il existe souvent une anxiété publique sous-jacente face à l’immigration, et les récents sondages suggèrent que cette anxiété est particulièrement prononcée en ce moment. Cette séance explore les déterminants et les causes de l’anxiété publique face à l’immigration, et discute des stratégies pour dissiper les peurs et inquiétudes que les individus et groupes ont sur le rôle de l’immigration dans notre construction nationale et pour soutenir des attitudes plus favorables qui bénéficieront à tous.

  • Dans quelle mesure les Canadiens sont-ils inclusifs @150? Opinion publique et expériences des immigrants (Téléchargez la présentation)
    Keith Neuman, directeur général, Institut Environics
  • L’aspect politique des politiques d’immigration – la perspective de la Colline parlementaire (Téléchargez la présentation) 
    Stephanie Levitz, journaliste politique nationale, La Presse canadienne
  • Le Brexit et Trump : Leçons pour le Canada (Téléchargez la présentation
    Keith Banting, chercheur Stauffer-Dunning et professeur émérite, Université Queen’s
  • Le rôle des organismes communautaires et sans but lucratif pour relever le défi de l’anxiété du public face à l’immigration (Téléchargez la présentation
    Farah Kotadia, directeur général intérimaire, Affiliation des sociétés multiculturelles et des agences de services de la C.-B.

 

15h15 à 16h45

Plénière : Qu’avons-nous appris de la réinstallation des réfugiés? Leçons du programme sur les réfugiés syriens

Présidente : Josie Di Zio, Directrice principale, Services aux immigrants COSTI

La réinstallation à grande échelle des réfugiés syriens au Canada a présenté des défis mais aussi des réussites. En prenant du recul face à la publicité entourant le projet de réinstallation des réfugiés syriens, qu’avons-nous appris des expériences de réinstallation de ces réfugiés ces deux dernières années et où devrions-nous porter nos prochains efforts dans ce domaine? Les intervenants de cette séance discuteront des stratégies qui peuvent être mises en place pour aider les réfugiés dans le processus allant de la période avant le départ jusqu’à l’intégration. Les leçons apprises peuvent non seulement être appliquées lors de futurs projets de réinstallation à grande échelle, mais aussi pour la réinstallation des réfugiés au Canada plus généralement.

  • Réétablissement des réfugiés : se servir du passé pour orienter l’avenir 
    Gerry Mills, directeur général, Association des services aux immigrants de Nouvelle-Écosse
  • Nous avions l’habitude de regarder un dessin animé appelé Adnan Wa Lina (Téléchargez la présentation
    Ümit Kiziltan, directeur général, Recherche et évaluation, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC), et Tracey Donaldson, directrice, direction générale des politiques d’établissement et d’intégration, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC)
  • Le financement du réétablissement : manquons-nous une occasion? 
    Cara Benjamin-Pace et Len Senater, co-fondateurs, Newcomer Kitchen/Cuisine des nouveaux arrivants
  • Le réétablissement des réfugiés à Victoria : retour en arrière et aller de l’avant (Téléchargez la présentation
    Winnie Lee, Directrice des opérations, Association interculturelle du Grand Victoria

 

16h45 à 17h00

Résumé et discours de clôture

Présidentes de la Conférence : Jean McRae et Victoria Esses, coprésidentes Voies vers la prospérité