Conférence nationale de VVP


La Conférence nationale 2019 de Voies vers la prospérité visait à établir les fondations pour un appui renouvelé à l’immigration au Canada

Les 31 octobre et 1er novembre 2019, le Partenariat Voies vers la prospérité a tenu sa septième Conférence nationale annuelle – L’immigration à la croisée des chemins : renouvèlement de l’appui à l’immigration au Canada au carrefour de la recherche, des politiques et des pratiques. Le 30 octobre, Voies vers la prospérité a également organisé une pré-conférence intitulée Partenariats locaux d’immigration et Réseaux en immigration francophone : carrefours pour l’établissement et l’intégration des nouveaux arrivants. La conférence a rassemblé plus de 525 participants et la préconférence plus de 180, ces chiffres augmentent d’année en année. Nous tenons à remercier toutes celles et tous ceux qui appuient Voies vers la prospérité et participent à nos activités.

La première journée de la conférence a débuté avec un discours d’ouverture et un énoncé de reconnaissance territoriale par Patrick Hunter, un artiste et concepteur graphique anichinabé bispirituel, qui a donné le ton pour une conférence respectueuse et éducative. La deuxième journée a démarré par un discours de notre orateur invité, Kamal Al-Solaylee, qui a parlé de la race, de l’immigration et de politique, en nous rappelant l’histoire et la persistance de la discrimination raciale au Canada et des sentiments anti-immigration chez certains Canadiens. La conférence a offert quatre séances plénières : Objectifs des programmes d’établissement et de réinstallation dans les prochaines années ; 
Immigration dans les petites collectivités, les communautés rurales et du Nord : Qu’avons-nous appris? ; 
Le contexte toujours mouvant des attitudes envers les immigrants et l’immigration ; et
Développer une base de données probantes et partager des pratiques d’établissement et d’intégration qui fonctionnent. Entre ces plénières, il y a eu 35 ateliers et la présentation de 30 affiches, ainsi qu’une réception et une remise des prix de la meilleure affiche le jeudi soir, deux événements commandités par World Education Services. À en juger par l’enthousiasme des participants et les commentaires reçus à ce jour, la conférence a connu un succès retentissant avec des présentations de haut calibre qui ont interpelé les participants.

La pré-conférence a mis l’accent sur les manières pour les partenariats en immigration de travailler et collaborer ensemble, développer des projets communs aux niveaux local, régional et national; promouvoir l’engagement et la participation des membres des conseils et comités; promouvoir l’immigration et lutter contre les sentiments anti-immigration; et développer des stratégies innovatrices pour améliorer l’intégration et l’inclusion des jeunes nouveaux arrivants. VVP a continué la tradition de préparer une brochure des réussites des PLI et des RIF, une bonne ressource pour toutes les personnes intéressées. Les rétroactions et commentaires informels reçus à ce jour indiquent que la pré-conférence a été un grand succès et encouragent VVP à continuer d’organiser la tenue de cet événement pour les PLI et les RIF dans les prochaines années.

Nous voudrions remercier tous les intervenants et présidents pour leur travail acharné afin de faire de cette conférence et de cette pré-conférence des réussites. Nous remercions également tous les exposants et les commanditaires pour leur appui – World Education Services et le Programme avantage compétence interculturelle du London Cross Cultural Learner Centre. En outre, nous sommes extrêmement reconnaissants envers notre principal bailleur de fonds pour cette conférence – Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada – pour son appui généreux.

Les présentations Powerpoint de la conférence et de la pré-conférence sont maintenant disponibles dans la section bibliothèque du site Web; les vidéos suivront sous peu.

Cliquez ici pour les présentations de la Conférence nationale 2019 de VVP

Cliquez ici pour les présentations de la pré-conférence des PLI et des RIF

NOUVEAU RAPPORT


Au-Dela Des Grandes Villes : Comment les petites collectivités au Canada peuvent attirer er retenir les nouveaux arrivants

Le Canada est un pays ouvert, accueillant et généreux. Il est bâti sur la diversité, et les collectivités sont plus fortes lorsqu’elles accueillent et travaillent avec les nouveaux arrivants qui veulent bâtir un Canada meilleur. Cependant, avec la tendance naturelle à l’intensification et à l’urbanisation, la plupart des nouveaux arrivants au Canada s’installent dans seulement quelques grandes villes, qui offrent de meilleures possibilités économiques et de diversité culturelle. Le reste du pays n’a pas récolté les mêmes bénéfices des nouvelles idées apportées par les nouvelles personnes, et les petits centres n’ont pas proportionnellement tiré parti des avantages de l’immigration. Au contraire : de nombreux petits centres et régions rurales connaissent une baisse des perspectives économiques et même une diminution de la population, ce qui initie un cycle de déclin et crée, par conséquent, un faible attrait pour les nouveaux résidents, aggravant le déclin.

Le Forum des politiques publiques, en partenariat avec Voies vers la prospérité, a effectué des recherches pour déterminer comment améliorer l’attraction et la rétention des nouveaux arrivants afin de contribuer à la prospérité des petits centres et des régions les moins densément peuplées du Canada. Une recension des écrits et une analyse par collectivité publique ont été effectuées pour réunir les meilleures données disponibles sur l’attraction et la rétention des nouveaux arrivants dans les petits centres et les régions rurales. Une analyse des données de la Base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) a également permis de mieux comprendre les taux de mobilité et de rétention des immigrants dans les petits centres en Ontario. Ces résultats ont été validés et étoffés au moyen de consultations communautaires auprès de 199 parties prenantes clés dans cinq petits centres de l’Ontario.

Lire plus »

Présentations sont disponibles


Pré-conférence VVP-IRCC au congrès international métropolis : un succès

Mesurer les résultats d’établissement pour les personnes et les communautés

Lundi 24 juin 2019 De 9h00 à 17h00
Centre Shaw, Ottawa, Canada

Le 24 juin 2019, Voies vers la prospérité en partenariat avec Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada a organisé une pré-conférence d’une journée lors du Congrès international Métropolis, intitulée « Comment sait-on ce qui fonctionne? Mesurer les résultats d’établissement pour les personnes et les communautés ». Avec plus de 200 participants, cet évènement a permis d’explorer de façon productive et dynamique les stratégies pour mesurer les résultats économiques, sociaux, civiques et culturels des immigrants à l’échelle de la livraison des services et à celle de la communauté. L’accent a été mis sur les stratégies permettant de déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas, ainsi que sur les nouvelles manières de mesurer les processus et les changements, d’attribuer les résultats, et d’évaluer l’impact communautaire. Nous remercions tous les orateurs, participants et présidents de séance pour leurs contributions et perspectives pertinentes. Les présentations PowerPoint et vidéos sont maintenant disponibles ici.

Cliquez ici pour les présentations

ARTICLES À LA UNE


La Presse – Rapport : les enfants d’immigrants généralement plus instruits

À partir des données des recensements de 2006 et de 2016, l’auteur du rapport, Martin Turcotte, a étudié les résultats d’une cohorte de jeunes issus de l’immigration qui étaient âgés de 9 à 17 ans en 2006. On a comparé ces résultats avec ceux d’enfants dont les parents sont nés... Lire plus »


Le Soleil – L’immigration tire vraiment les salaires vers le bas ?

Est-ce que l’immigration tire vraiment les salaires vers le bas? Excellente question, mais difficile à répondre. Jean-François Cliche a fait une excellente recherche. Il a consulté une excellente brochette d’experts. Il a bien résumé l’information que vous avez récoltée et bien résumé celle-ci dans votre conclusion : «Il est difficile... Lire plus »


La Presse – Le Canada peut en faire davantage pour les réfugiés vénézuéliens, selon l’ONU

Plus de 4,5 millions de Vénézuéliens ont fui leur pays depuis trois ans pour s’établir en majorité dans des pays voisins, particulièrement la Colombie, l’Équateur et le Pérou. Deux millions de réfugiés de plus pourraient prendre la route de l’exil d’ici la fin de 2020, prévoient les agences internationales. Ce vaste... Lire plus »