S’enraciner: médias, communauté et appartenance à Ottawa


Ma thèse examine les pratiques de production et de consommation des médias dans les communautés chinoise, somalienne et hispanophones d’Amérique latine d’Ottawa afin d’explorer les dimensions communicationnelles de l’inclusion, de l’intégration et de la participation civique des immigrants et nouveaux arrivants. Plus particulièrement, j’identifie et compare les façons selon lesquelles les médias ethnoculturels s’insèrent dans les réseaux de communication locaux ethnoculturels, et contribuent à la capacité collective des communautés ethnoculturelles de faciliter le processus permettant de faire partie d’une communauté et de former un sentiment d’appartenance à Ottawa parmi les nouveaux arrivants. Afin d’étudier cette question de recherche, j’utilise des données collectées grâce à l’Initiative des médias multiculturels d’Ottawa. J’utilise un cadre théorique de la capacité collective qui emprunte à la théorie post-gramscienne (Day, R.), à la théorie du capital social (Putnam, R.), et la théorie de l’infrastructure de communication (Ball-Rokeach, S.J.). La thèse incorpore également un aperçu des publications académiques de chercheurs canadiens et étrangers sur l’intégration des immigrants et des médias ethnoculturels.

April Carrière
Doctorante
Directrice: Caroline Andrew
Département  de science politique
Université d’Ottawa
E-mail: aprilcarriere@gmail.com