Réseautage, sentiment d’appartenance et identité : les immigrants turcs hautement qualifiés à Halifax et Toronto


Cette thèse est un travail exploratoire sur les expériences de migration et d’établissement d’immigrants turcs hautement qualifiés qui se sont établis au Canada. Il s’agit d’une étude qualitative menée auprès de seize répondants immigrants vivant à Halifax et Toronto. Dans ce travail, l’accent est mis sur le rôle des réseaux dans le façonnement des routes migratoires de ces immigrants, dans le développement des sentiments d’appartenance et dans la reformulation des identités. Bien que cette étude soit influencée par la théorie féministe, j’utilise la théorie de l’intersectionalité comme cadre théorique. Les résultats indiquent que la classe sociale n’est pas seulement un élément central qui influence les expériences de ces immigrants mais qu’elle affecte aussi l’interaction entre l’ethnicité et le genre. Les résultats sont analysés à l’aide de la littérature actuelle sur la globalisation et les théories sur les migrations internationales. Les similarités et les différences entre les répondants vivant à Toronto et ceux vivant à Halifax sont également soulignés afin d’aider à la formulation des politiques provinciales et nationales.

Serperi Sevgur
MA/MSc / Maitrise es arts/Maitrise es science
Directrice: Evie Tastsoglou
Département des études en développement international
Université Dalhousie
Courriel : serperi.sevgur@dal.ca