Conférence nationale 2019 de Voies vers la prospérité – Ateliers


Jeudi 31 octobre | 13h30 – 15h00

 

1. Mesurer les résultats des nouveaux arrivants, des services d’établissement et des activités des PLI et des RIF 

(En anglais)

Présidents et panelistes : Brian Diener et Jeslyn Thibedeau, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC)

En 2018, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada a débuté un projet pour établir des indicateurs pour plus de 500 organisations fournissant des services linguistiques et d’établissement aux nouveaux arrivants. Ce projet s’appuie sur des données principales y compris les enquêtes auprès des nouveaux arrivants et d’autres données socioéconomiques. Dans le cadre de ce travail, IRCC a défini plus de 150 indicateurs pour décrire l’histoire de la performance organisationnelle, dont des indicateurs sur les clients, les finances, la gestion et les résultats opérationnels, ainsi que les principaux facteurs communautaires uniques aux villes, régions et provinces. Pendant cet atelier, des observations sur l’univers des données d’IRCC seront partagées avec les participants de façon à pouvoir discuter de l’utilisation des données pour mieux appuyer les résultats.

(Téléchargez la présentation)

  • Développer des tableaux de bord pour évaluer la performance organisationnelle : faire le lien entre la mesure de rendement et les leçons apprises de l’évaluation
  • Les efforts d’IRCC pour évaluer les résultats des nouveaux arrivants grâce aux enquêtes annuelles
  • Les données ouvertes d’IRCC : qu’est-ce qui est disponible et comment y accéder
  • Séance de groupe #1 : comment utiliser au mieux les données principales pour appuyer une meilleure planification communautaire et les résultats des immigrants

 

2. Les soins tenant compte des traumatismes et de la violence comme une réponse à la réinstallation des Yézidis 

(En anglais)

Président : Valerian Marochko, London Cross Cultural Learner Centre

En 2017-18, environ 400 réfugiés yézidis se sont établis à London, ON. Cela a fait ressortir la nécessité d’appuyer le bienêtre des travailleurs (usure de la compassion, traumatisme vicariant, etc.) et de développer des approches innovatrices en matière d’établissement et d’intégration. L’atelier explorera comment les soins tenant compte des traumatismes et de la violence (STCTV) sont mis en œuvre dans le contexte d’une agence de réétablissement et la nécessité de considérer les STCTV comme pratiques exemplaires habituelles dans le travail effectué auprès de cas complexes toujours plus nombreux de réfugiés traumatisés (syndrome post-traumatique complexe, trouble dissociatif, etc.). L’atelier présentera également des clips extraits du documentaire « Angel Peacock » produit par Triplex Fils International et l’Office national du film du Canada.

  • Deborah O’Grady, London Cross Cultural Learner Centre
  • Jennifer Sandu, London Cross Cultural Learner Centre
  • Valerian Marochko, London Cross Cultural Learner Centre

 

3. Trades Talent Link : augmenter l’accès des nouveaux arrivants à de bons emplois dans les métiers spécialisés 

(En anglais et français)

Présidente : Laurie Beckstead, YMCA-YWCA de la Région de la capitale nationale

S’il y a de bons emplois dans les métiers spécialisés, alors pourquoi n’y a-t-il pas plus d’immigrants travaillant dans ces secteurs? Afin de mieux comprendre les lacunes qui existent sur le marché du travail des métiers spécialisés, Trades Talent Link est un projet de recherche et d’évaluation financé par IRCC visant à améliorer l’accès aux métiers spécialisés pour les immigrants, les nouveaux arrivants et les réfugiés. Cet atelier offrira l’occasion de discuter des obstacles perçus et des solutions potentielles permettant de mieux sensibiliser les employeurs au fait que les nouveaux arrivants sont un réservoir caché de talents et permettant d’aider les clients à avoir une carrière fructueuse dans le secteur des métiers.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Laurie Beckstead, YMCA-YWCA de la Région de la capitale nationale
  • Daniela Renderos, YMCA-YWCA de la Région de la capitale nationale
  • Elina Sharkova, YMCA-YWCA de la Région de la capitale nationale

 

4. Toute une gamme de services pour les nouveaux arrivants âgés 

(En anglais)

Présidente : Khim Tan, Options Community Services Society (OCS)

Étant donné le vieillissement de la population au Canada, vieillir en santé devient une question importante. En partenariat avec l’équipe de recherche sur le vieillissement de UBC, OCS offre des activités faisant la promotion du bienêtre physique/mental des personnes âgées isolées. Le Club pour personnes âgées MOSAIC aident les nouveaux arrivants à devenir des chefs de file du bénévolat communautaire afin de créer plus de liens sociaux pour les nouveaux arrivants âgés. Afin de répondre au problème de la sous-représentation de la maltraitance des personnes âgées dans les statistiques, S.U.C.C.E.S.S. discutera de la question suivante : « Est-ce que la maltraitance des personnes âgées est un phénomène reconnu dans la communauté chinoise? » La présentation introduira également CORE – le pôle d’éducation et de ressources collaboratives en ligne sur le vieillissement en santé, développé en Colombie-Britannique.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Projet Choisir de bouger pour les personnes âgées isolées
    Jenny Lam, Options Community Services Society (OCS)
  • Des nouveaux arrivants âgés chefs de file
    Zarghoona Wakil, MOSAIC
  • La maltraitance des personnes âgées : est-ce que ce concept existe pour les nouveaux arrivants âgés chinois?
    Mary Kam, S.U.C.C.E.S.S.

 

5. Le Programme d’amélioration communautaire et de bienêtre familial : aider les familles de nouveaux arrivants à bien s’intégrer et à réaliser la réunification familiale

(En anglais)

Président : Frank Bessai, Catholic Social Services

Les familles de nouveaux arrivants font souvent face à des défis pendant leur établissement et intégration qui les empêchent de parvenir à une vie stable au Canada. Le Programme d’amélioration communautaire et de bienêtre familial (PACBF) est un programme innovateur et spécialisé d’établissement conçu pour régler les problèmes complexes vécus par les familles de nouveaux arrivants. Cela se fait grâce à une combinaison unique de services dont : une gestion améliorée de cas basée sur les forces, la résolution de problèmes et de conflits interculturels, et des modules éducatifs basés sur les théories du changement comportemental. Financé comme programme pilote pendant 18 mois, le PACBF a connu des résultats positifs pour les familles de nouveaux arrivants en leur donnant un nouveau sentiment d’appartenance et de succès.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Frank Bessai, Catholic Social Services
  • Andrew Lam, Catholic Social Services

 

6. Réponses innovantes face aux besoins changeants des nouveaux arrivants et réfugiés

(En anglais)

Présidente : Beth Clarke, World Education Services

Le Canada a accueilli plus de réfugiés que n’importe quel autre pays en 2018 et continue de recevoir un nombre record d’immigrants. Avec ce rôle de chef de file vient la nécessité de continuellement adapter les services d’appui répondant aux besoins des nouveaux arrivants, et de créer de nouveaux partenariats permettant de mieux surmonter les obstacles à leur intégration économique. Les panelistes présenteront des approches qui appuient l’intégration de différents groupes de réfugiés et immigrants, allant des services d’établissement holistiques pour des individus ayant de nombreux problèmes, en passant par des programmes spécifiques de formation professionnelle pour combler le manque de main d’œuvre, jusqu’à des politiques et pratiques d’évaluation des compétences uniques pour les personnes déplacées.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Aller de l’avant : histoires sur un retour au pays
    Darae Lee, MOSAIC
  • Bâtir des milieux de travail diversifiés grâce à une formation innovante de communication pour l’industrie du camionnage
    Kelly Henderson, Conseil atlantique des ressources humaines du camionnage et Paul O’Flaherty, Immigrant Services Association of Nova Scotia (ISANS)
  • L’éducation c’est important : faciliter l’intégration des personnes déplacées grâce à des pratiques innovatrices d’évaluation des compétences et diplômes
    Beatrice Kohlenberg, World Education Services

 

7. Courtiers multiculturels : Promouvoir l’intégration sociale et culturelle des immigrants à partir de la base 

(En anglais)

Présidente : Sara Torres, Université Laurentienne et Réseau des travailleurs et travailleuses en santé communautaire du Canada

Le Réseau des travailleurs et travailleuses en santé communautaire du Canada est une organisation communautaire avec des membres venus d’horizons différents y compris des courtiers multiculturels. Cet atelier examine comment des courtiers multiculturels à New Westminster, Edmonton, Winnipeg et Ottawa améliorent l’intégration sociale et culturelle des immigrants. Malgré de nombreux problèmes – complexité des cas, sous-financement, manque de reconnaissance – ce travail contribue positivement au bienêtre des nouveaux arrivants au Canada de multiples façons dont : le soutien et la coordination des soins de santé primaire; la création et la facilitation de programmes de promotion de la santé; un rôle d’intermédiaire entre les familles immigrantes et les travailleuses sociales de la protection de l’enfance; ainsi que la promotion de l’indépendance et de la participation chez les immigrants handicapés. Les participants à cet atelier en apprendront plus sur ce travail.

  • Éduquer les nouveaux arrivants et les fournisseurs de services pour appuyer de façon efficace les familles (Téléchargez la présentation)
    Alejandra Ruiz, Ottawa Newcomer Centre
  • Tenir compte des déterminants sociaux de la santé dans les contextes de soins primaires : comment bâtir des partenariats qui assurent le bienêtre
    Nadjib Alamyar, WoodGreen Community Services
  • Le courtage culturel comme pratique d’inclusion communautaire : créer des liens pour la compréhension, l’intégration et l’indépendance des nouveaux arrivants handicapés et leurs familles (au sein d’un modèle de l’agente de santé communautaire) (Téléchargez la présentation)
    Traicy Robertson, Société pour les personnes handicapées du Manitoba
  • L’équité en santé pour les nouveaux arrivants : intégrer les courtiers en santé culturels dans les équipes de soins de santé primaire (au sein d’un modèle de l’agente de santé communautaire) (Téléchargez la présentation)
    Esther Hsieh, Coopérative des courtiers en santé multiculturels
  • Défis et succès dans le soutien à l’intégration des immigrants à partir de la base (Téléchargez la présentation)
    Sara Torres, Université Laurentienne et Réseau des travailleurs et travailleuses en santé communautaire du Canada

 

8. Capitaliser sur les opportunités d’emploi dans les communautés rurales et du Nord pour les infirmières formées à l’étranger – un modèle de collaboration qui fonctionne 

(En anglais)

Présidente: Ruth Lee, Centre CARE pour les infirmières et infirmiers formés à l’étranger

En 2016, l’Association des infirmières et infirmiers du Canada (AIIC) prédisait un manque de 60 000 infirmières à l’échelle nationale d’ici 2022, le besoin se faisant le plus ressentir dans les communautés rurales et du Nord, des régions où très peu d’infirmières formées à l’étranger (IFÉ) cherchent un emploi. Depuis 2001, le Centre CARE a appuyé 4 000 IFÉ dans leurs démarches d’inscription, d’emploi et d’intégration au marché du travail en formant des partenariats collaboratifs avec l’AIIC, des organismes de règlementation, des employeurs, des agences de services sociaux, et des institutions d’éducation. Le programme offre une aide sur mesure aux IFÉ, un soutien dans la gestion de cas, des stratégies pratiques d’emploi, des liens avec des mentors, et des parrainages avec des employeurs. L’atelier mettra en lumière les défis et les succès vécus par des IFÉ dans des régions rurales, en soulignant la valeur de la collaboration entre les agences.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Les IFÉ du Centre CARE – appuis, formation et accès au Programme STARS (services d’emploi pour les professions règlementées)
    Ruth Wojtiuk, Centre CARE pour les infirmières et infirmiers formés à l’étranger
  • Offrir des services pré-arrivée aux IFÉ pour une entrée réussie dans le secteur des soins de santé
    Meghan Wankel, Centre CARE pour les infirmières et infirmiers formés à l’étranger
  • Promouvoir la collaboration entre les agences pour faciliter les opportunités des IFÉ dans les régions rurales et du Nord
    Michelle Gordon, Centre CARE pour les infirmières et infirmiers formés à l’étranger
  • Faire le pont entre les professionnels formés à l’étranger et les employeurs du Nord de l’Ontario
    Scott Fisher, Professions North/Nord, Université Laurentienne
  • Mon expérience professionnelle dans une petite communauté en Ontario
    Angeline Peruelo, infirmière praticienne autorisée

 

9. En tirer le maximum : équilibrer les besoins sociaux et les besoins économiques des nouveaux arrivants 

(En anglais)

Présidente : Nabiha Atallah, Immigrant Services Association of Nova Scotia (ISANS)

Les migrants sont souvent perçus comme ayant réussi dans leurs efforts d’intégration quand ils parviennent à l’autosuffisance économique. Ainsi les programmes d’établissement mettent souvent l’accent sur la préparation au marché du travail, et l’emploi comme objectif. Ceci dit, comme un nombre grandissant de recherches le démontrent, « avoir un emploi » n’est qu’un aspect d’une intégration réussie, et les nouveaux arrivants continuent souvent d’avoir besoin d’appuis après l’obtention d’un emploi. Cet atelier explore les besoins sociaux des nouveaux arrivants vis-à-vis de l’intégration économique et les manières selon lesquelles le secteur de l’établissement peut équilibrer de façon efficace l’équilibre entre besoins sociaux et économiques grâce à leur programmation. Il abordera également la question du rôle des employeurs dans le processus d’intégration.

  • Aider les nouveaux arrivants à réussir au Canada : un examen du Programme d’anglais en milieu de travail d’ISANS (Téléchargez la présentation)
    Laurie Burns, Immigrant Services Association of Nova Scotia (ISANS)
  • Plus que de l’intégration économique : une évaluation indépendante du Programme d’anglais en milieu de travail d’ISANS (Téléchargez la présentation)
    Lauren Matheson, Université Dalhousie
  • Perspectives de jeunes immigrants sur le « Programme d’employabilité des jeunes immigrants » : résultats préliminaires (Téléchargez la présentation)
    Serperi Sevgur, Université Dalhousie
  • Intégration sociale et économique des nouveaux arrivants : aperçus de la Nouvelle-Écosse (Téléchargez la présentation)
    Colin Brothers, Bureau de l’immigration de la Nouvelle-Écosse

 

 

Jeudi 31 octobre | heure : 15h30 – 17h00

 

1. Indicateurs de succès en matière d’emploi chez les nouveaux arrivants qualifiés : collecter des preuves pour orienter les politiques et pratiques 

(En anglais)

Présidente : Joan Atlin, World Education Services

Alors que l’écart entre le taux de chômage des immigrants et celui des personnes nées au Canada continue de diminuer, les problèmes vécus pour obtenir un emploi correspondant aux qualifications persistent. World Education Services (WES) examine les facteurs spécifiques influençant les résultats d’emploi de plus de 6 400 immigrants de la catégorie économique au Canada qui ont reçu une évaluation de leurs diplômes de WES. L’étude explore les facteurs (genre, âge, secteur, niveau d’éducation, etc.) associés aux niveaux d’emploi et les résultats concernant la correspondance entre emploi et qualifications. Le Conseil de l’emploi immigrant de la région de Toronto présentera le contexte en discutant des facteurs intersectionnels affectant les résultats d’emploi, en examinant les preuves reliées à l’intersectionnalité entre le genre, la race et d’autres facteurs dans les résultats d’emploi et de revenus chez les nouveaux arrivants.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Qui réussit sur le marché du travail canadien : indicateurs de succès chez les immigrants qualifiés
    Ilene Hyman, Université de Toronto et Michelle Goldberg, PinPoint Research
  • L’intersectionnalité pour prédire les résultats en matière d’emploi et de revenus chez les immigrants
    Yilmaz Dinc, Conseil de l’emploi immigrant de la région de Toronto

 

2. Services pré-arrivée dans un contexte global

(En anglais)

Présidente : Holly Skelton, Collèges et Instituts Canada

Depuis 2007, Planifier pour le Canada (PpC) a offert de l’orientation pré-arrivée et des services d’évaluation des besoins à plus de 50 000 immigrants et leurs dépendants pour appuyer leur intégration économique, sociale et culturelle au Canada. Les services du PpC incluent des référencements spécifiques et ciblés vers des organisations partout au Canada, selon les besoins des clients, leurs préférences professionnelles et leurs villes de destination. L’atelier et la discussion offriront un aperçu général de l’approche et des services de Planifier pour le Canada, et des expériences d’orientation pré-arrivée et après-arrivée en collaboration avec notre partenaire COSTI.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Sean Corrigan, Planifier pour le Canada
  • Chanchal Sidhu, Planifier pour le Canada
  • Trudy Small, COSTI Immigrant Services

 

3. Combler le fossé en matière de compétences et qualifications : approches innovatrices pour recruter des talents chez les nouveaux arrivants 

(En anglais)

Président : Mohamed Elmi, Université Ryerson

Cette séance présentera des approches innovatrices de formation axée sur l’employeur comme trajectoire d’inclusion sociale et économique. Les panelistes discuteront d’un cadre pour évaluer l’impact et parleront du Projet innovation et inclusion dans la main d’œuvre financé par le Gouvernement du Canada via Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada, qui identifie et développe des pratiques efficaces pour appuyer l’intégration des nouveaux arrivants afin de promouvoir l’innovation, la croissance économique, et le développement social entre les secteurs. Les problèmes pour trouver des talents qualifiés sont une véritable source d’inquiétude pour les organisations canadiennes. En même temps, le sous-emploi de nombreux nouveaux arrivants a été démontré et leurs qualifications et expertises ne sont souvent pas reconnues à leur juste valeur par les employeurs canadiens. Cette séance soulignera les approches innovatrices de formation technologique axée sur l’employeur comme trajectoire vers l’inclusion économique et sociale. Ce panel présentera aussi des résultats de recherche sur une taxonomie générale et un cadre de compréhension du fossé en matière de compétences. On discutera des manières selon lesquelles les partenariats et des outils innovants peuvent aider à combler ce fossé en augmentant la capacité des nouveaux arrivants afin de développer un milieu de travail plus inclusif.

  • Apprentissage expérientiel et formation axée sur l’employeur pour combler le fossé des compétences sur le marché du travail canadien (Téléchargez la présentation)
    Mohamed Elmi, Université Ryerson
  • Approches innovatrices pour l’inclusion et l’innovation en matière de main d’œuvre : résultats de projets pilotes en phase de développement (Téléchargez la présentation)
    Magdalena Sabat, Université Ryerson
  • Utiliser le réservoir de talents immigrants : lutter contre le sous-emploi et la dévaluation des qualifications des immigrants qualifiés (Téléchargez la présentation)
    Henrique Hon, Université Ryerson

 

4. Appuyer la santé mentale des immigrants dans les petites et moyennes villes 

(En anglais)

Présidente : Carmen Celina Moncayo, Immigrant Services Association of Nova Scotia (ISANS)

Les petites villes ont des défis et opportunités uniques quand elles doivent répondre aux besoins en santé mentale des immigrants. Nous partageons des défis communs comme le manque de statistiques locales sur la santé mentale des immigrants et le manque de centres spécialisés visant des communautés ethnoculturelles spécifiques et gérés par ces communautés. Cela s’ajoute aux difficultés d’ordre général concernant l’obtention de fonds publics pour les services de santé mentale. Ainsi les petites villes doivent innover et développer des alternatives aux services traditionnels. Cet atelier explorera les différentes initiatives en matière de prévention et de promotion de la santé mentale. Ces pratiques prometteuses peuvent contribuer à des approches communautaires plus holistiques et exhaustives pour répondre aux questions de santé mentale dans le secteur de l’établissement.

  • Approches innovatrices en matière de santé mentale chez les immigrants
    Carmen Celina Moncayo, Immigrant Services Association of Nova Scotia (ISANS)
  • Surmonter les obstacles en matière de santé mentale chez les immigrants (Téléchargez la présentation)
    Zainab Awad, Niagara Folk Arts Multicultural Centre
  • Projet sur la santé mentale des immigrants et réfugiés : améliorer les compétences et savoirs des fournisseurs pour appuyer la santé mentale des immigrants et réfugiés (Téléchargez la présentation)
    Jewel Bailey, Centre de toxicomanie et de santé mentale

 

5. Évolution et avenir du contexte concernant les données sur l’immigration 

(En anglais)

Président : Ümit Kiziltan, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC)

Cette séance a pour objectif de générer une discussion rigoureuse sur ce que nous envisageons comme future direction en matière de données et de recherche sur l’immigration. La Base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM) se trouve au cœur de la recherche en immigration au Canada. Elle intègre les données
administratives d’immigration et les déclarations d’impôts annuelles. La BDIM a été élargie et inclut maintenant tous les résidents permanents et temporaires, d’autres données administratives d’IRCC (citoyenneté, entrée express, services d’établissement), et elle est en train d’être intégrée à plusieurs autres bases de données de Statistique Canada. Cet atelier offrira aux chercheurs et aux fournisseurs de services les derniers développements disponibles sur ce sujet et discutera également de ce qui est actuellement examiné pour l’avenir.

  • Base de données longitudinales sur les immigrants : passé, présent et avenir (Téléchargez la présentation)
    Rose Evra, Statistique Canada
  • Élargir l’utilisation des données administratives pour mieux orienter les politiques publiques (Téléchargez la présentation)
    Lorna Jantzen, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC)
  • La BDIM – un instrument qui a changé la donne pour la recherche en immigration (Téléchargez la présentation)
    Yoko Yoshida, Université Dalhousie

 

6. Initiatives et tendances émergeantes dans les petites collectivités et les communautés rurales et du Nord 

(En anglais)

Présidents : Lynn Weaver, Cowichan Intercultural Society et Scott Fisher, Professions North/Nord, Université Laurentienne

Il y a un effort concerté pour encourager l’immigration dans les communautés éloignées, rurales et du Nord au Canada. Cet atelier discutera des nouvelles initiatives d’attraction et de rétention des immigrants dans ces collectivités et examinera également les défis d’intégration. La discussion sera encouragée afin de partager et d’en apprendre plus sur les meilleures pratiques permettant l’attraction, la rétention et l’intégration dans les communautés éloignées et rurales. On fera également le point sur la mise en œuvre réussie du Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord.

  • Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord : les effets sur les communautés
    Scott Fisher, Professions North/Nord, Université Laurentienne
  • Bâtir des communautés en santé grâce au pouvoir du sentiment d’appartenance (Téléchargez la présentation)
    Inhae Park, YMCA du Grand Halifax/Dartmouth
  • Cohésion communautaire – Stratégie d’intégration multipartite et partenariats
    Janet Moser, Ignite Fredericton

 

7. Développer une culture d’évaluation ancrée dans la communauté 

(En anglais)

Président : Rich Janzen, Centre for Community Based Research

Dans cet atelier, nous discuterons des manières selon lesquelles une approche ancrée dans la communauté peut promouvoir une culture d’évaluation au sein des organismes d’établissement. Par ancrée dans la communauté, nous voulons parler d’une évaluation qui est participative, organisée par les parties prenantes et axée sur les actions. L’atelier est conçu pour des groupes qui souhaitent renforcer leurs capacités à faire de l’évaluation et à utiliser les résultats d’évaluation pour améliorer continuellement leur programmation. Il est proposé à un moment où les attentes concernant la mesure des résultats des nouveaux arrivants sont grandissantes. L’atelier expliquera les caractéristiques, les fonctions et les quatre phases d’une approche ancrée dans la communauté de l’évaluation. Il fournira des illustrations extraites du projet d’évaluation national des programmes pour réfugiés, projet financé par IRCC (www.eval4refugee.ca).

(Télécharger toutes les présentations)

  • Aperçu général de l’évaluation ancrée dans la communauté
    Rich Janzen, Centre for Community Based Research
  • Un projet national pour renforcer les capacités pour l’évaluation ancrée dans la communauté
    Joanna Ochocka, Centre for Community Based Research
  • Renforcer les capacités organisationnelles en Nouvelle-Écosse
    Nabiha Atallah, Immigrant Services Association of Nova Scotia (ISANS)
  • Renforcer les capacités organisationnelles en Alberta
    Leah Hamilton, Université Mount Royal

 

8. Le rôle des organismes communautaires dans la recherche, l’évaluation et les résultats 

(En anglais)

Président : Fariborz Birjandian, Calgary Catholic Immigration Society (CCIS)

Cette séance de discussion vise à questionner les voies de la connaissance établies et joue avec l’idée qu’un individu pourrait être appuyé à partir de sa propre expérience. Ceux d’entre nous qui travaillons directement avec les personnes touchées par l’intersection entre recherche et politiques peuvent faire plus que juste définir le problème, nous pouvons aussi maximiser l’intelligence collective de nos communautés en travaillant entre les agences, secteurs, systèmes et institutions. Cet atelier examinera où est-ce que nous nous situons tous dans cet enchevêtrement de recherche, évaluation et résultats.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Amanda Weightman, Habitus Consulting Collective Inc.
  • Amanda Koyama, Calgary Catholic Immigration Society (CCIS)
  • Amy Casipullai, Ontario Council of Agencies Serving Immigrants (OCASI)

 

 

Vendredi 1er novembre | Heure : 11h00 – 12h30

 

1. Immigration francophone en milieu minoritaire : regards croisés sur les défis actuels et à venir

(En français)

Président: Yves Labrèche, Université de Saint-Boniface

L’objectif de ce panel est de permettre à deux chercheurs universitaires et deux représentants du milieu communautaire ou des services d’établissement de discuter des principaux défis et enjeux de l’immigration francophone en situation minoritaire. Les participants sont invités à répondre à des questions préalablement soumises en tablant sur leurs recherches en milieu universitaire ainsi que leur expérience au sein de la communauté. Par le biais d’interventions courtes mais ciblées, ils auront l’occasion d’échanger au sujet des lacunes et des besoins actuels en matière de recherche et de connaissances et de proposer des pistes de solution pour améliorer le soutien apporté aux immigrants d’expression française, et contribuer à leur réussite. Trois thèmes pourront être abordés : l’accès au monde du travail et l’insertion professionnelle; les espaces de participation dans la francophonie minoritaire; et les cheminements familiaux et communautaires (réunification/recomposition et nouveaux rôles sociaux).

  • Yves Labrèche, Université de Saint-Boniface
  • Nathalie Piquemal, Université du Manitoba
  • Faiçal Zellama, Université de Saint-Boniface
  • Rose Cathy Handy, Bilingual Link

 

2. Comprendre et favoriser la réinstallation des migrants africains 

(En anglais)

Présidente : Leah Hamilton, Université Mount Royal

À cause des conflits persistants au Sud-Soudan, en RDC, au Nigéria, en Somalie et en République centrafricaine, le nombre de personnes d’Afrique sub-saharienne tentant d’immigrer vers le Canada est en augmentation (HCR, 2018). Par conséquent, une meilleure compréhension des expériences de réinstallation et d’intégration des
migrants africains est importante. Dans cet atelier, les intervenants parleront des résultats de projets récents examinant les expériences d’établissement et d’intégration de différents groupes de migrants africains. Pour conclure, l’audience sera appelée à discuter des défis actuels auxquels font face les migrants africains, et des pratiques innovatrices pour favoriser leur réinstallation et intégration au Canada.

  • Apprendre des récits des migrants Sud-soudanais en Alberta (Téléchargez la présentation)
    Leah Hamilton, Université Mount Royal, Scott Murray, Université Mount Royal, et Monybany Dau, Université Mount Royal
  • Du miroir à la mosaïque : négocier une francophonie plurielle dans les espaces communautaires des minorités francophones en situation minoritaire du Canada (Téléchargez la présentation)
    Luisa Veronis, Université d’Ottawa, Suzanne Huot, Université de Colombie-Britannique, et Anne-Cécile Delaisse, Université de Colombie-Britannique
  • Les migrants nigérians qualifiés à Toronto et la structure et la valeur des réseaux sociaux (Téléchargez la présentation)
    Sheri Adekola, Collège Humber, et Margaret Walton-Roberts, Université Wilfrid Laurier
  • La réinstallation des réfugiés africains au Canada : plus de barrières pour les réfugiés les plus vulnérables?
    Manolli Ekra, Ontario Council for Agencies Serving Immigrants (OCASI)

 

3. Données de recherche récentes d’IRCC 

(En anglais et français)

Président : Cédric de Chardon, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC)

Ces dernières années, IRCC a travaillé pour améliorer notre capacité à rendre compte et analyser les résultats et les impacts des immigrants et réfugiés. Grâce à la disponibilité accrue des données administratives, y compris les améliorations et les couplages de données stratégiques, la recherche a pu combler les fossés qui avaient
persisté en matière de savoirs, et apporter des preuves pour éclairer le processus décisionnel des politiques et programmes. Cet atelier mettra en lumière la recherche sur les travailleurs étrangers temporaires, sur les résultats et impacts socioéconomiques des immigrants et réfugiés, ainsi que sur les immigrants résidant dans les communautés de langue officielle. Nous aurons également l’occasion de présenter notre plan de recherche actuel.

 

4. Innovation des employeurs pour l’emploi des nouveaux arrivants

(En anglais)

Présidente : Sampada Kukade, Skills for Change

Les employeurs sont activement encouragés à embaucher des nouveaux arrivants, mais cependant ces derniers font face à des défis quant au manque de reconnaissance de leur éducation acquise à l’étranger et de leurs qualifications professionnelles. Les mauvaises adéquations avec les compétences continuent de poser problème pour les employeurs dans toute l’économie canadienne. L’atelier abordera les questions suivantes :
– Les stratégies pour que les employeurs jouent un rôle plus important dans l’intégration économique et sociale des nouveaux arrivants
– L’identification des intérêts et perspectives des employeurs sur les manières de combler le fossé entre l’offre et la demande de compétences pour accélérer l’intégration professionnelle
– L’identification des pratiques et politiques les plus prometteuses pour mieux discerner et répondre aux futurs besoins en compétences
– Une synthèse des savoirs pour orienter le débat entre différentes parties prenantes (décideurs politiques, institutions d’éducation et de formation, chercheurs, employeurs)

  • Briser le plafond de verre pour l’intégration économique des nouveaux arrivants
    Surranna Sandy, Skills for Change
  • Renforcement de capacités des services d’emploi aux nouveaux arrivants
    Sampada Kukade, Skills for Change
  • Engagement des employeurs superviseurs et programme de marketing
    Mridula Nair, Skills for Change

 

5. Communications avec impact

(En anglais)

Présidente : Nabiha Atallah, Immigrant Services Association of Nova Scotia (ISANS)

Créer une communication ayant un grand impact contribue au soutien des programmes d’établissement et promeut une discussion positive sur l’immigration. Cet atelier explorera comment l’intégration d’une pensée stratégique, d’histoires positives, et de mobilisation des savoirs dans les discussions sur l’immigration peut renforcer les organismes d’établissement dans leur objectif de bâtir des communautés où tous se sentent appartenir et peuvent croitre. Nous discuterons également des meilleures pratiques émergeantes pour surmonter les limites du message traditionnel fondé sur les droits afin de façonner l’opinion publique.

 

6. Perspectives de jeunes immigrants sur la santé mentale

(En anglais)

Président : Jason Brown, Université Western

Cet atelier interactif mettra l’accent sur les effets produits par le stress d’acculturation des jeunes immigrants âgés entre 16 et 24 ans sur leur santé mentale. Les jeunes parleront de leurs points de vue sur la santé mentale et sur les manières pour les autres de reconnaître et d’éviter l’aggravation des problèmes. Les services
d’établissement dans la communauté et les écoles locales fournissent un appui et de l’aide préventifs aux jeunes à risque. Les agences partenaires discuteront de leurs perspectives sur la prévention et le soutien communautaires. Les résultats d’une étude participative récente avec des jeunes seront présentés par les chercheurs universitaires de ce partenariat université-communauté depuis longtemps établi. Les résultats de la revue de littérature qui font écho aux expériences des jeunes seront proposés comme base de discussion. Les implications pour la pratique de la santé mentale communautaire des jeunes immigrants seront présentées.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Prévention en santé mentale dans les écoles de la collectivité
    Rajaa Al-Abed, Centre de ressources du quartier London Sud
  • Recherche participative avec de jeunes immigrants
    Charlotte Carrie, Université de Western Ontario
  • Soutenir les partenariats communauté-université dans la durée
    Mohammed Al-Adeimi, Centre de ressources du quartier London Sud et Jason Brown, Université de Western Ontario

 

7. De la recherche à la pratique : renforcement des capacités systémiques pour l’intégration des familles de nouveaux arrivants

(En anglais)

Présidente : Christa Sato, Université de Toronto

Avec le nombre accru de migrations sur la planète, l’intégration des familles nouvellement arrivées dans leurs pays d’accueil joue un rôle important pour façonner l’avenir de la société et de l’humanité. Avec une longue histoire d’immigration et de réinstallation, les Canadiens ont identifié des défis à plusieurs niveaux, et pour les familles de nouveaux arrivants, et pour les communautés hôtes. Cet atelier mettra l’accent sur le rôle important joué par les familles et d’autres entités dans le processus d’intégration grâce à des chercheurs et intervenants de plusieurs villes canadiennes qui parleront des défis et pratiques exemplaires.

  • Renforcer l’intégration des familles de nouveaux arrivants au Canada : leçons apprises du travail avec des hommes et leurs familles
    Christa Sato, Université de Toronto
  • CWICE : une pratique innovatrice de la protection de l’enfance
    Danielle Ungara, Child Welfare Immigration Centre of Excellence, Société d’aide à l’enfance de Peel
  • Services d’appui à la famille et aux enfants adaptés culturellement pour les nouveaux arrivants : un cas d’étude à Saskatoon (Téléchargez la présentation)
    Anahit Falihi, Saskatoon Open Door Society et Université de Saskatchewan

 

8. Approches innovatrices en matière d’établissement et d’inclusion : comment utilisons-nous la musique, l’alimentation, la langue et l’art public pour favoriser l’inclusion

(En anglais)

Présidente : Patience Adamu, Université Ryerson

Alors que de nombreuses recherches portent sur l’inclusion économique, les politiques et pratiques culturelles peuvent créer des occasions favorisant l’inclusion ou l’exclusion. Cet atelier explorera les différentes dimensions de la culture et le rôle potentiel qu’elles peuvent jouer, plus spécifiquement la musique, l’art public, l’alimentation et la langue. Charlie Andrews examinera les programmes gouvernementaux de musique en s’attachant à voir comment les programmes utilisent l’art pour faire avancer l’inclusion. Jodi-Ann Francis-Walker discutera du fait que, bien que l’art public ait été développé pour célébrer la diversité, l’art public au Canada a échoué à favoriser l’inclusion. Patience Adamu parlera de comment la langue facilite l’accès aux communautés, aux opportunités et au pouvoir.

  • L’art public : un discours critique sur l’inclusion et l’exclusion des migrants dans des expositions publiques (Téléchargez la présentation)
    Jodi-Ann Francis, Université Ryerson
  • Musique et culture : bâtir une communauté
    Charlie Andrews, Université Ryerson
  • La langue comme véhicule d’exclusion des opportunités (Téléchargez la présentation)
    Patience Adamu, Université Ryerson

 

9. Innover pour la réussite professionnelle sur le marché du travail canadien des nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible

(En anglais)

Présidentes : Susanna Gurr, Société de recherche sociale appliquée (SRSA) et Lindsay Alves, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC)

Joignez-vous à nous pour une conversation sur les approches innovatrices dans les programmes d’emploi pour les immigrantes issues des minorités visibles. Les nouvelles arrivantes issues des minorités visibles sont souvent confrontées à de nombreuses barrières en matière d’emploi. En effet, au Canada, les résultats sur le marché du travail des immigrantes récentes dans le principal groupe en âge de travailler sont distinctivement plus faibles que leurs homologues masculins et que les femmes nées au Canada. IRCC et la SRSA, un organisme de recherche sans but lucratif, discuteront du projet pilote Cheminement de carrière pour les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible. Trois fournisseurs de services présenteront également des interventions qu’ils sont en train de mettre en œuvre dans le cadre de ce projet pilote. Ce projet sera évalué pour apprendre ce qui fonctionne, pourquoi et pour qui.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Contexte en matière de politiques publiques pour le projet Cheminement de carrière pour les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible
    Lindsay Alves, Immigration, réfugiés et citoyenneté Canada (IRCC)
  • Le projet Cheminement de carrière pour les nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible
    Susanna Gurr, Société de recherche sociale appliquée (SRSA)
  • Permettre aux nouvelles arrivantes de réussir sur le marché du travail canadien
    Magdalene Cooman, Centre d’emploi Compétences mondiales
  • Développer des cheminements de carrière spécifiques aux secteurs en utilisant une approche liant le paiement au succès
    Maria Polovinka, Opportunities for Employment (OFE)
  • Aspirer et promouvoir – Interventions en matière d’emploi auprès des nouvelles arrivantes appartenant à une minorité visible
    Sigrid Tarampi, YWCA Metro Vancouver

 

 

Vendredi 1er novembre | heure : 13h45 – 15h15

 

1. S’installer en dehors des grands centres. Le cas de l’Acadie de l’Atlantique 

(En français)

Président : Christophe Traisnel, Université de Moncton

Comment les petites sociétés locales, éloignées des grands centres, parviennent à répondre à l’enjeu sociodémographique de la mobilité et de l’immigration? C’est un questionnement crucial pour l’Acadie de l’Atlantique, confrontée tout à la fois à l’exode des jeunes (vers les grands centres ou les régions économiquement dynamiques), au vieillissement de la population, à la désertification de certaines de ses régions rurales et à la nécessité d’attirer (et de retenir) des migrants ou des immigrants. L’enjeu est d’autant plus prégnant pour les minorités francophones, qui voient dans l’accueil des nouveaux arrivants une opportunité majeure dans leur contribution à l’épanouissement des francophonies minoritaires de l’Atlantique comme d’autres régions du Canada.

  • Les francophones nés à l’étranger et installés au Canada atlantique : contexte, accès, expérience, représentations (Téléchargez la présentation)
    Christophe Traisnel, Université de Moncton et Guillaume Deschênes-Thériault, Université d’Ottawa
  • L’immigration francophone à l’IPÉ : histoires à succès (Téléchargez la présentation)
    Angie Cormier, Coopérative d’intégration francophone IPE
  • L’immigration francophone au Nouveau-Brunswick : expériences et représentations (Téléchargez la présentation)
    Guillaume Deschênes-Thériault, Université d’Ottawa
  • Organiser les parcours d’inclusion des immigrants francophones en Atlantique (Téléchargez la présentation)
    Mariève Forest, Sociopol
  • Le CAIF : son rôle dans le dossier de l’immigration francophone en Atlantique (Téléchargez la présentation)
    Florian Euzen, Société nationale de l’acadie (SNA)

 

2. Rendre plus autonomes les familles de nouveaux arrivants avec de jeunes enfants 

(En anglais)

Présidente : Alison Brown, Université Mount St. Vincent

Venez apprendre comment nous travaillons ensemble en utilisant efficacement les atouts de la communauté pour apporter un appui significatif aux familles de nouveaux arrivants avec de jeunes enfants. Immigrant Services Association of Nova Scotia (ISANS) adopte une approche holistique centrée sur la famille pour desservir les enfants, en collaborant entre toutes les équipes pour offrir des services coordonnés aux familles. Des éducateurs de la petite enfance à ISANS utilisent une approche fondée sur le jeu et adaptée aux traumatismes, incorporant la technologie pour livrer une programmation éducative. Les chercheurs de l’Université Mount St. Vincent ont remis des caméras aux familles de nouveaux arrivants pour qu’elles captent comment elles vivent les appuis à la petite enfance. CMAS travaille avec des programmes de « Care for Newcomer Children » partout au Canada, développant des programmes qui appuient les parents, la résilience des enfants et des soins de qualité pour tous les enfants nouvellement arrivés.

 

3. Lutter contre l’oppression systémique des jeunes nouveaux arrivants vulnérables avec des approches alternatives 

(En anglais)

Présidente : Mary Kam, S.U.C.C.E.S.S.

L’atelier explorera des approches innovatrices pour travailler avec des jeunes vulnérables qui vivent 1) de l’oppression systémique; 2) des défis d’équilibre entre les attentes culturelles/parentales et les normes/la culture canadiennes; et 3) une transition vers l’âge adulte et l’indépendance. Les intervenants discuteront de la réalité de l’oppression systémique et des problèmes vécus par les jeunes nouveaux arrivants et leurs impacts. Par la suite des programmes et approches innovants, qui ont démontré leur efficacité, seront présentés. Outillée avec des exemples et histoires tirés de la vie réelle, l’audience pourra explorer de nouvelles approches et stratégies innovatrices qui peuvent être utilisées dans leurs programmations et pratiques futures.

  • De l’oppression systémique et normative à l’intégration – les jeunes
    Sandra Almeida, S.U.C.C.E.S.S.
  • Résilience et connexions : réussite et défis – Histoires du Programme Aller de l’avant pour les jeunes
    Jenny Lam, Options Community Services Society
  • Venir et devenir : bâtir une communauté grâce au théâtre populaire NuYu
    Darae Lee, MOSAIC

 

4. Appui et intégration économique pour les nouveaux immigrants se dirigeant vers des régions en croissance

(En anglais)

Président : Mose Malcolm, Conseil des technologies de l’information et des communication (CTIC)

L’immigration contribue à la croissance de la population et de la main d’œuvre au Canada, principalement dans les grandes villes où la plupart des nouveaux arrivants s’établissent. Afin de répartir les bénéfices de l’immigration de façon plus égalitaire, les politiques gouvernementales font la promotion d’une plus grande intégration économique des nouveaux arrivants et appuient leurs entreprises dans les plus petites collectivités rurales et urbaines. Grâce à des incitatifs et des opportunités, les immigrants sont invités à s’établir dans ces régions où leur présence dans la main d’œuvre ou leurs nouvelles entreprises pourraient stimuler l’économie et produire des bénéfices pour leurs communautés. Dans cet atelier, trois agences communautaires partagent des meilleures pratiques assurant l’intégration économique des nouveaux arrivants dans des régions en croissance, y compris les régions rurales et les petites villes.

  • Faire réussir les talents du domaine des TIC à Calgary (Téléchargez la présentation
    Mehrzad Eftekhar, Calgary Catholic Immigration Society (CCIS)
  • Manitoba Start – intégration économique rurale et urbaine des immigrants et appui aux entreprises pour assurer la réussite (Téléchargez la présentation
    Medina Puskar, Manitoba Start
  • Retenir les nouveaux arrivants grâce à un programme de transition de carrière à la Regina Open Door Society (Téléchargez la présentation
    Leah Soveran, Regina Open Door Society

 

5. De la pratique à la recherche : est-ce que l’alimentation est un ingrédient important dans l’intégration?

(En anglais)

Présidente: Joëlle Favreau, YWCA Peterborough Haliburton

L’alimentation est importante. Elle nous met tous en lien. Cette prise de conscience pourrait expliquer l’intérêt croissant pour penser l’alimentation comme un ingrédient potentiel d’une programmation innovatrice. Sans surprise, le processus de réinstallation des réfugiés fait écho à cet intérêt. Depuis 2015, des projets sur
l’alimentation ont été intégrés à plusieurs initiatives de réinstallation, particulièrement pour appuyer les réfugiées et les aider à développer des compétences professionnelles. Que savons-nous des effets de ces modèles d’intervention? Jusqu’alors, les savoirs sont peu nombreux et limités. Cet atelier est conçu pour lancer un inventaire des projets centrés sur l’alimentation, identifier les objectifs qui ont façonné leurs raisons d’être, et cartographier leurs impacts.

  • Joëlle Favreau, YWCA Peterborough Haliburton
  • Yvonne Lai, New Canadians Centre Peterborough (NCC)

 

6. Voies vers le succès : le rôle des partenariats multipartites dans l’appui et la promotion de l’entrepreneuriat immigrant 

(En anglais)

Présidente : Wendy Cukier, Université Ryerson

Notre recherche montre que les agences d’établissement n’offrent généralement pas de programmes conçus pour appuyer l’entrepreneuriat immigrant, même si les nouveaux arrivants le considèrent comme une option de premier choix. Cet atelier mettra de l’avant des projets de recherches, des politiques et les effets des pratiques. Les panelistes discuteront de la manière dont une recherche-action et l’utilisation de la technologie ont contribué à la création d’un Pôle d’entrepreneuriat pour nouveaux arrivants (NEH) et d’un Pôle d’entrepreneuriat des femmes (WE-Hub). De plus, nous discuterons d’une programmation qui comprend les services essentiels pour le NEH. Enfin, l’importance des partenariats et de la collaboration pour le succès du projet sera discutée.

  • L’entrepreneuriat comme voie vers l’établissement et l’intégration des immigrants : surmonter les obstacles au succès des entreprises des immigrants
    Wendy Cukier, Université Ryerson
  • Meilleures pratiques en matière de services d’entrepreneuriat et le rôle des partenariats intersectoriels (Téléchargez la présentation
    Irene Sihvonen, ACCES Employment
  • Approches innovatrices pour appuyer les entreprises des immigrants : résultats du Pôle d’entrepreneuriat pour nouveaux arrivants
    Ruby Latif, Université Ryerson

 

7. L’utilisation des liens sociaux pour appuyer l’intégration des réfugiés 

(En anglais)

Présidents : Andrew Lusztyk, Projet Ensemble et Anna Hill, Projet Ensemble

Conçu au début comme moyen pour les réfugiés de forger des amitiés et de développer des réseaux sociaux, le Programme de groupe d’accueil du Projet Ensemble a depuis évolué pour intégrer des bénévoles de la communauté afin qu’ils aident les ménages réfugiés à régler des problèmes spécifiques d’intégration comme base de liens sociaux significatifs. Le codirecteur du Projet Ensemble Andrew Lusztyk expliquera le développement du programme et partagera les leçons apprises sur une mobilisation efficace de la communauté pour l’intégration des réfugiés. La codirectrice, Anna Hill, donnera un aperçu général des manières selon lesquelles la création de liens sociaux sert d’instrument permettant l’acquisition d’un capital social par les réfugiés et la promotion de communautés accueillantes.

  • Le Programme de groupe d’accueil : leçons de mobilisation communautaire et appui efficace des bénévoles à l’intégration des réfugiés (Téléchargez la présentation
    Andrew Lusztyk, Projet Ensemble
  • Développer des liens sociaux : comment les liens sociaux peuvent aider les réfugiés et les bénévoles à bâtir des communautés accueillantes ensemble (Téléchargez la présentation
    Anna Hill, Projet Ensemble

 

8. Que peut-on apprendre de la résilience des immigrantes racisées dans les villes canadiennes ?

(En anglais et français)

Présidentes : Sonia Ben Soltane, Université d’Ottawa et Fernanda Gutierrez, L’Atelier d’innovation sociale Mauril-Bélanger

Durant les deux dernières décennies, la situation des femmes immigrantes racisées dans les villes canadiennes a suscité beaucoup d’intérêt chez des chercheurs, des décideurs politiques, et les milieux de pratique et milieux communautaires. Ces dernières rencontrent des barrières persistantes à l’intégration. Le présent panel propose d’amener un dialogue entre des chercheures et des milieux de pratiques autour des défis et des pratiques d’intégration résilientes pour les immigrantes racisées dans la région de la capitale nationale. Ces discussions voudraient mettre en avant des pratiques innovantes en matière d’accompagnement des immigrantes et présenter des témoignages d’immigrantes racisées ayant des parcours post-immigration ascendants.

  • De quoi l’intégration des immigrantes est-elle le nom?
    Sonia Ben Soltane et Thamara Labossière, Université d’Ottawa
  • Apprentissages et réflexions sur la résilience de femmes immigrantes pour la création de programmes et politiques d’intégration plus effectives
    Bettyna Belizaire, Association des Femmes Immigrantes de l’Outaouais
  • L’innovation sociale : une alternative pour l’intégration économique des immigrantes
    Fernanda Gutierrez, L’Atelier d’innovation sociale Mauril-Bélanger

 

9. S’appuyer efficacement sur la technologie et l’analyse de données pour développer des programmes et stratégies de collaboration dans le secteur de l’établissement

(En anglais)

Présidente : Vivien Lok, Immigrant Services Calgary

Quand on pense au montant astronomique de données générées chaque jour, cela peut être effrayant. Mais pensez-y : quelles perspectives et opportunités intéressantes l’analyse de données peut offrir au secteur de l’établissement? Par ailleurs, comment ces savoirs peuvent améliorer, ou même transformer, vos stratégies organisationnelles? Joignez-vous à nous pour cet atelier original pour en apprendre plus sur l’analyse de données et la technologie, par exemple : les types de données dans le secteur de l’établissement; les manières d’associer et d’analyser les données pour le développement de programme; et les applications de la technologie pour améliorer les programmes et les collaborations. Utiliser efficacement l’analyse de données et la technologie outillera votre équipe avec un plan pour une transformation organisationnelle.

(Télécharger toutes les présentations)

  • Introduction aux technologies et analyses de données dans le développement de programmes et stratégies de collaboration
    Vivien Lok, Immigrant Services Calgary
  • Cas d’étude : l’application de technologies et analyses de données dans la livraison de services d’établissement
    Daniel Wu, Immigrant Services Calgary
  • Cas d’étude : utiliser les statistiques des Foires virtuelles d’emploi (FVE) passées pour développer et améliorer les prochaines FVE
    Ghazi Hallab, Immigrant Services Calgary
  • Cas d’étude : développement de nouveaux projets vidéo comme résultat de l’analyse de données
    Noel Tsang, Immigrant Services Calgary